0
Monthly Archives:

janvier 2020

Les photos poèmes

huit ans

28 janvier 2020

Je l’ai reçu comme je recevrais un ballon de foot en plein thorax. J’ai bu du vin. La phrase m’asphyxie. Ça fait bien longtemps que je n’en ai plus bu moi. Le souffle coupé, je te laisse. Je retourne dans le lit. Et je songe que cela fait huit ans qu’elle est partie. Insomnie. Et les lumières qui se projettent hors de moi. Comme une entaille profonde qui ne cicatriserait pas.

Les photos poèmes

Je songe

27 janvier 2020

Parfois quand mon esprit se calme. Que le soleil s’éteint et que la nuit monte. Je songe quelques instants. Tel le temps qui passe et ne s’attarde pas. Je songe accoudée. Les mains sur les yeux. Je sens les larmes se sécher sous mes paumes. Le souffle qui reprend possession et le corps qui me revient et me donne sens. Les armes qui m’étaient destinées sont dissoutes. Je n’ai plus qu’à songer.

Les photos poèmes

Aux autres traits

25 janvier 2020

Au début elle était moi. Puis avec le temps. Elle a changé. Elle est devenue indépendante. Et depuis je la regarde. Cette autre qui n’est plus moi. Et que je croise chaque jour. Cette autre aux autres manières. Aux autres couleurs. Aux autres traits. Qui ne m’appartiennent plus, mais qui pourtant sont partis de moi.
Peinture : Allal Karim

Les photos poèmes

les cailloux

24 janvier 2020

Dans la cour aux cailloux j’étais bien. Dans son jardin. Entre deux arbres. Sur l’herbe fraîche. Sous les rayons. Dans ton bras près de ton cœur. Tout près. Devant la fenêtre. Avant d’avancer. Les cirques qui volent et les rubans tout autour. Quand tu m’embrasses. Les vertèbres qui s’entrelacent. Une lueur de ce qui pourrait devenir. Le lendemain. L’éclipse.

Un lieu à soi

Bienvenue

19 janvier 2020
Vous trouverez sur ce site toutes les informations liées à mon livre « Ça va n’aller » ainsi que la possibilité de le commander via ce lien.
N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour ne manquer aucune nouvelle !
Ce site existe aussi pour donner à lire, donner à regarder, donner simplement.
On y trouve de quoi rêvasser, explorer, s’interloquer, imaginer.
C’est un site de recherche. Recherche du soi. Recherche des autres.
Recherche des mots qui restent sur le bout de la langue.
Les mots pas toujours adéquats, mais que l’on utilise quand-même parce qu’il faut bien dire.
Recherche poétique à la ponctuation douteuse.
Recherche photographique de l’intime, du doute et de l’amour.
C’est aussi la création d’un endroit, un lieu où l’on peut se poser, s’asseoir un instant et contempler.
Les photos poèmes

musée

12 janvier 2020
Ce ne sont pas tant les oeuvres que ce qui se passe autour qui m’interpelle. La vie ne s’arrête pas à cette peinture que l’artiste a laissé au monde. Elle est revisitée à jamais. Dans les musées comme dans les inspirations. D’éternels changements. Infimes recommencements. Qui s’élèvent puis s’éteignent puis renaissent à nouveau.

Les photos poèmes

Azur

5 janvier 2020
Ce sont ces peintures.
Et ce bleu qui m’appelle.
Je les vois en profondeur.
S’attirer.
S’agglomérer.
Comme autant de pigments aimantés à la chaleur de l’azur.
Et ces vagues qui rappellent l’océan.
De tes mains fermes.
De tes mains tendres.
De tes mains, qui tissent une nouvelle histoire.
Peinture : Allal Karim

Les photos poèmes

paillettes

4 janvier 2020
Pieterke Mol
L’air m’enveloppe de ses mains froides et la lumière me paillette le visage. J’ai les joues en coton. Elles picotent quand je pense à toi. Et mes lèvres tirent vers le bas. Alors je souris. Je souris et je contre le temps. Celui qui passe. Celui où t’es pas là. C’est comment le rien ? Est-ce que t’as des fourmis ? Comme quand on est tout endolori ? Le soir, tu me disais de fermer les yeux pour m’endormir. Et parfois encore. Je t’entends chuchoter ‘fermes les yeux’. Fermes les yeux.